© 2018 by Les Serres Domes ®

.ZA Les Plagnes Blesle 43450

RCS Le Puy en Velay

502 572 0050

TVA Intracommunautaire

FR57502572050

Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

La structure étant très légère (le poids au sol est de l'ordre de 150 à 250 Kg au m² suivant la taille de la serre), dans la plupart des cas, les serres ne nécessitent pas de fondations. Les seules impératifs : un sol plat et de niveau, un lit de gravier sous le mur de soubassement pour éviter un contact humide prolongé et une fixation solide au sol.
Des fondations plus complexes ne sont pas nécessaires sauf si d'autres facteurs importants entrent en ligne de compte, tels qu'un terrain très humide voire inondable.


PREPARATION DU SOL

>> Le terrain sur lequel sera implantée la serre doit être plat et nivelé. Si le terrain a été excavé récemment il doit être tassé afin que des creux ne se créent pas sous les murs de soubassement. Un écart de 5 cm est toléré. 

Pour les dômes de 10m et 12,5m de diamètre, il est impératif que le nivellement soit fait au tractopelle afin de tasser, d’aplanir et de mettre le terrain de niveau sur toute la surface de la serre. 

 

LIT DE GRAVIER
>> Un lit de gravier d’une dizaine de centimètres de haut doit être disposé sous les murs de soubassement afin de drainer l’eau qui pourrait stagner sous le mur. Le dôme repose alors sur un anneau circulaire de gravier. Un gravier calibre 15/20 est satisfaisant. Le lit de gravier et aussi utile pour rattraper un faible dénivelé du terrain.
Il n’est pas non plus nécessaire de creuser une tranchée pour enterrer le gravier. Ceci peut être utile sur des terrains très humides et meubles. 


ANCRAGE AU SOL
>> Le dôme est ancré au sol à l’aide de tiges métalliques (fer à béton) enfoncées à l’intérieur de chaque tronçon du soubassement (2 tiges par tronçon). La longueur des tiges varie de 70 cm à 1m suivant la dureté du terrain.
Noter aussi que pour les dômes jusqu’à 7,9m de diamètre, le réservoir d’eau fixé au mur de soubassement, contribue par son poids à cet ancrage au sol. L'installation de jardinières intérieures en périphérie du dôme, apporte le même type de contribution. 


LES TERMITES
>> Si des termites sont présentes dans la région il est nécessaire de réaliser une fondation en dur pour créer une barrière et se protéger des insectes.


AUTRES OPTIONS DE FONDATIONS
• Coût intermédiaire
>> Les fondations sont constituées de piliers en ciment à l'aplomb de chacun des sommets de la base (15 ou 20 côtés) les tronçons du mur de soubassement sont fixées sur ces piliers. C'est un excellent type de fondation pour des sols très meubles et très humides. 
• Coût plus élevé

>> Couler un anneau circulaire armé de fer à béton. Le soubassement sera fixé sur les fondations. 
Un schéma est disponible sur demande.